Accueil A LA UNE La problématique des grilles de salaires préoccupe les algériens

La problématique des grilles de salaires préoccupe les algériens

Selon les secteurs d’activités et modes de gestion, la problématique du déséquilibre des salaires est un sujet récurrent qui revient quotidiennement dans les administrations, les discussions de la rue et à l’intérieur comme à l’extérieur des sociétés publiques et privée.

Le déséquilibre de la grille des salaires qui pose une véritable problématique au niveau de plusieurs secteurs continue de faire non pas des mécontents, mais des révoltés contre l’injustice au sein des entreprises à commencer par le domaine de l’hôtellerie. « Je travaille dans un complexe touristique publique  depuis plus de 20 ans. Mon salaire ne dépasse pas 40 000 da avec toutes les primes. Mais, notre PDG touche 250 000 da sauf signer les documents. Son adjoint touche 180.000 da. Les autres chefs de départements touchent entre 100.000 et 150.000 da en plus des avantages de services.  Lorsque je vois cette situation, ça me démotive totalement. Mêmes s’il y a des choses que je peux donner, je ne fais aucun effort pour apporter une valeurs ajoutée au complexe », regrette Boualem Kadi «  pseudonyme » père de famille à Oran. A quelques mois de la retraite, Boualem commence à chercher un autre travail pour arrondir le salaire de la fin du mois.

S’exprimant au nom de Allaoua Dadi, ancien cadre de l’Etat à la retraite ne mâche pas ses mots. «Tout ce que nous vivons et voyons, et malheureusement, c’est le calquage de la grille de salaire laissé  par la France coloniale avant de passer à d’autres slogans du passé. C’est très grave de voire tout cet écart entre un responsable est les employés. Parfois, on trouve le salaire de l’employé mieux  que celui de son responsable hiérarchique », déplore-t-il. Selon les secteurs d’activités et modes de gestion, la problématique de l’équilibre des salaires est ancien sujet que l’on relève dans les discussions quotidienne aussi bien à l’intérieur et à l’extérieur des sociétés.

Bien placé pour débattre longuement la problématique du déséquilibre salariale, Mohamed Salem, experts dans le domaine du management financier,  résume : « Il n’y a qu’à faire une étude comparative entre les grilles de salaires des pays anglophones, francophones et arabes pour tirer la leçon.  Le président Macron touche 9000 euro par mois. L’employé touche 2000 euros. Cet indice peut aider à comprendre le fonctionnement des grilles des salaires en France par rapport à d’autres pays », souligne Mohamed Salem qui conclut lourdement. « A titre d’exemple, Je peux accepter le salaire d’un député à 400.000 da/mois vue les différentes charges. Mais, jamais un salaire après son mandat. Il doit revenir à son travail habituel au lieu de rester une charge à vie pour l’économie du pays qui doit changer absolument ». Tant que les mentalités ne changent pas vers le positif. Ça ne sert à rien de parler ou écrire puisque on écoute que leurs intuitions. Ça  ne change pas grand choses malheureusement. « Sauf miracle… » a-t-il conclu.   

A.C

- Prévention -

Humanitaire: Le devoir de Sauver des Vies

PUBLICITE
Suivez-nous
FansJ'aime
0SuiveursSuivre
2,458SuiveursSuivre
61,453AbonnésS'abonner
Derniers articles

TELECOMS: Algérie Télécom et Djezzy signent une convention de partenariat

Les opérateurs de télécommunications, Algérie Télécom et Djezzy ont signé, jeudi à Alger, une convention de partenariat visant à améliorer la qualité...

Unesco: La chanson RAI inscrite comme patrimoine mondiale

La chanson populaire algérienne "Rai" est désormais, inscrite officiellement sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'humanité, vient de...

PAYS DE LA MEDITERRANEE: La 8ème édition du Forum de haut niveau renforce le dialogue

L'Algérie prend part, avec une importante délégation ministérielle, à la 8ème édition du Forum de haut niveau pour le dialogue en Méditerranée...

SUD OUEST-LOGEMENT : L’APN s’attèle à réajuster les dépenses à Adrar, In Salah et Bordj Badji Mokhtar

Le président de l'Assemblée populaire nationale APN, Brahim Boughali, a tenu jeudi une séance de travail avec la Commission du logement, de...
- Advertisement -

Unesco: La chanson RAI inscrite comme patrimoine mondiale

La chanson populaire algérienne "Rai" est désormais, inscrite officiellement sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'humanité, vient de...

PAYS DE LA MEDITERRANEE: La 8ème édition du Forum de haut niveau renforce le dialogue

L'Algérie prend part, avec une importante délégation ministérielle, à la 8ème édition du Forum de haut niveau pour le dialogue en Méditerranée...

SUD OUEST-LOGEMENT : L’APN s’attèle à réajuster les dépenses à Adrar, In Salah et Bordj Badji Mokhtar

Le président de l'Assemblée populaire nationale APN, Brahim Boughali, a tenu jeudi une séance de travail avec la Commission du logement, de...
Lire aussi

TELECOMS: Algérie Télécom et Djezzy signent une convention de partenariat

Les opérateurs de télécommunications, Algérie Télécom et Djezzy ont signé, jeudi à Alger, une convention de partenariat visant à améliorer la qualité...

Unesco: La chanson RAI inscrite comme patrimoine mondiale

La chanson populaire algérienne "Rai" est désormais, inscrite officiellement sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'humanité, vient de...

PAYS DE LA MEDITERRANEE: La 8ème édition du Forum de haut niveau renforce le dialogue

L'Algérie prend part, avec une importante délégation ministérielle, à la 8ème édition du Forum de haut niveau pour le dialogue en Méditerranée...

SUD OUEST-LOGEMENT : L’APN s’attèle à réajuster les dépenses à Adrar, In Salah et Bordj Badji Mokhtar

Le président de l'Assemblée populaire nationale APN, Brahim Boughali, a tenu jeudi une séance de travail avec la Commission du logement, de...

Gestion du Ports: Cap sur la numérisation de l’administration portuaire

Le ministre des Transports, Kamal Beldjoud, a présidé jeudi à Alger, en compagnie du ministre du Commerce et de la Promotion des...
- Prévention -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici