Accueil A LA UNE Younes Grar expert domaine des TIC: « C’est navrant de voire notre...

Younes Grar expert domaine des TIC: « C’est navrant de voire notre pays parmi les derniers.»

Interrogé sur la question de la volonté du gouvernement de passer vers la transition numérique au point de créer un ministère dédié au développement du secteur et d’un autre côté, le pays est classé parmi les derniers, Younes Grar, qui n’est plus à présenter déplore « On est toujours dans la traine dans le domaine du numérique. La preuve, le dernier classement des organisations pour tout ce qui est d’usage des tic, internet, débit etc, on est toujours les derniers, loins de certains pays que l’on considérer comme pas pays sous développé comme le Rwanda, l’Ethiopie, la Somalie etc, c’est navrant, malgré tout ce que nous disposons comme moyens et compétences dans le domaine », déplore Younes Grar qui ajoute que « Normalement, notre  pays aurait occupé des places de classement meilleurs que celles que nous occupons actuellement».  Au mois de mars dernier, l’Algérie est classée à la 174 sur 177 places, je peux dire que c’est vraiment trés inquiétant. D’un autre côté, on voie et on entend des discours sur la numérisation. Younes grar s’interroge aussitôt « Comment peut-on développer le numérique si l’on n’a pas une bonne connexion internet ?» tout en ajoutant « qu’il est temps de se mettre au travail et résoudre cette fracture entre le discours et la réalité du terrain». La pandémie de coronavirus a prouvé que les pays qui ont élargi  l’utilisation et maitrisent bien les  TIC, sont sorti avec moins de dégâts que ceux qui ne sont pas bien outillé dans le domaine internet.

« On doit revenir aux revendications d’origine du hirak »

Répondant à la question de l’évolution d mouvement pacifique  hirak avec les réseaux sociaux, l’expert en tic,  déplore la situation de non confiance entre le pouvoir politique et le peuple. « Toutes les décisions annoncées par le pouvoir  sont rejetées pratiquement par le peuple.  En principe, on devra tirer des leçons et laisser le peuple faire son choix et se prendre en charge à travers des élections libres et transparentes. Au peuple de choisir ses responsable pour établir ou rétablir la confiance entre les deux parties », fera-t-il savoir.  Les choses ne se sont pas développées comme le peuple l’a espéré au début du mouvement hirak.  « On aurait pu dépasser toutes ses manigances et j’espère que l’on arrivera à trouver des sages des deux côtés pouvoir et peuple pour revenir aux revendications d’origine du hirak qui consister à laisser la parole au peuple de choisir librement ses représentants. Depuis plus de 50 ans, c’est toujours les mêmes discours, pratiques et visages qui reviennent », a souligné M Grar. Revenant sur le rôle des médias et des réseaux sociaux et presse électroniques, Younes grar résume tout en quelques mots «  ça ne sert à rien d’avoir plusieurs chaines et médias qui rapportent les même informations et ils ne sont pas libres de s’exprimer pour transmettre la réalité aux décideurs politiques. C’est dans les débats contradictoires ou l’on peut s’exprimer, on apprend de la diversité d’idées et on évolue dans le temps. Pour peu que l’intérêt du pays prime sur toutes les considérations partisanes et claniques ».

Amar CHEKAR    

- Prévention -
Suivez-nous
FansJ'aime
0SuiveursSuivre
2,458SuiveursSuivre
61,453AbonnésS'abonner
Derniers articles

Energie Renouvelables: Nécessité d’un nouveau modèle énergétique plus économique

Les participants à la rencontre sur la sécurité énergétique, tenue lundi à l’Université Sétif-1, ont souligné en ouverture de la semaine scientifique...

Football: Désormais, les stades de 10 000 places réhabilités

Les stades dotés d’une capacité d’accueil de plus de 10.000 places vont bénéficier d’une opération de réhabilitation, a annoncé lundi à Chlef,...

Covid-19: Le ministère de la santé rappelle le respect des du protocole sanitaire

Malgré le recule remarquable de la pandémie qui a enregistrés trois 3 nouveaux cas seulement qui sont confirmés, le...

Culture et identité: Tipaza capitale du mois du patrimoine

Quarante poètes des différentes wilayas du pays ont pris part, lundi, à l’ouverture du premier Forum national de la littérature populaire à...
- Advertisement -

Football: Désormais, les stades de 10 000 places réhabilités

Les stades dotés d’une capacité d’accueil de plus de 10.000 places vont bénéficier d’une opération de réhabilitation, a annoncé lundi à Chlef,...

Covid-19: Le ministère de la santé rappelle le respect des du protocole sanitaire

Malgré le recule remarquable de la pandémie qui a enregistrés trois 3 nouveaux cas seulement qui sont confirmés, le...

Culture et identité: Tipaza capitale du mois du patrimoine

Quarante poètes des différentes wilayas du pays ont pris part, lundi, à l’ouverture du premier Forum national de la littérature populaire à...
Lire aussi

Energie Renouvelables: Nécessité d’un nouveau modèle énergétique plus économique

Les participants à la rencontre sur la sécurité énergétique, tenue lundi à l’Université Sétif-1, ont souligné en ouverture de la semaine scientifique...

Football: Désormais, les stades de 10 000 places réhabilités

Les stades dotés d’une capacité d’accueil de plus de 10.000 places vont bénéficier d’une opération de réhabilitation, a annoncé lundi à Chlef,...

Covid-19: Le ministère de la santé rappelle le respect des du protocole sanitaire

Malgré le recule remarquable de la pandémie qui a enregistrés trois 3 nouveaux cas seulement qui sont confirmés, le...

Culture et identité: Tipaza capitale du mois du patrimoine

Quarante poètes des différentes wilayas du pays ont pris part, lundi, à l’ouverture du premier Forum national de la littérature populaire à...

Saison estivale 2022: Campagne de sensibilisation et de prévention contre les risques

Une campagne nationale de prévention et de sensibilisation sur les risques liés à la saison estivale, a été lancée lundi par la...
- Prévention -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici